porte

La sécurité est un facteur clé de la construction d’une maison. Ainsi, il est obligatoire de tenir compte des moindres  détails, sur ce plan, en sachant que les éléments les plus concernés sont : les fenêtres et la porte d’entrée. En effet, il est connu que le rôle principal de la porte d’entrée est, avant tout, l’assurance de la sécurité, c’est le passage principal pour accéder à l’intérieur du bâtiment. De ce fait, l’installation, et le choix de cette porte doit se faire en suivant certains critères essentiels qu’il ne faut pas négliger.

Comment choisir sa porte d’entrée ?
La sélection de la porte d’entrée passe, obligatoirement, par le choix du type de la porte (pleine, vitrée, semi-vitrée), et du matériau à employer. Pour cela, il existe diverses possibilités, acier, bois, composite, et autres, possédant chacun leurs spécificités respectives. Une fois le matériau déterminé, il est mieux de le renforcer avec des éléments anti effraction, comme une serrure, un vitrage spécial, ou encore une alarme. Toutefois, il est à noter que dans certains cas, le type de porte doit correspondre à quelques exigences particulières, pour des raisons sécuritaires, ou de confort. Dans ces circonstances, on utilise plutôt les portes techniques.

Les portes techniques

Contrairement aux portes standards, les portes techniques sont fabriquées pour répondre à des demandes particulières. Il en est de même pour le caractère de ce genre de porte. Elle se doit de répondre à des normes en vigueur. Par conséquent, que ce soit la porte coupe feu, celle isotherme, celle acoustique, ou la blindée, chacune est tenue de respecter des contraintes précises. La porte coupe feu par exemple, doit pouvoir lutter convenablement contre les incendies. Elle est obligatoire dans les habitations anciennes, ou les nouvelles constructions soumises aux règlementations à la sécurité incendies. Enfin, sachez que ce type de porte nécessite une homologation, avant d’être installé.